Habitude et dépendance

dependance

 

 La dépendance psychologique

C’est elle qui empêche le plus souvent les fumeurs de se débarrasser de la cigarette. Le combat avec la nicotine est avant tout un combat qui se passe dans la tête. La dépendance psychologique au tabac, c’est d’en avoir fait une habitude dans des circonstances bien précises, comme par exemple quand vous allumez une cigarette après le déjeuner derrière un bon café, quand vous vous ennuyez, quand vous êtes vexé ou en colère, lorsque vous sentez l’odeur du tabac, lors de la pause au travail, pendant ou après un divertissement, etc… Allumer une cigarette vous est devenu un réflexe, une habitude, qui se déclenche dans des situations bien précises (citées plus haut). Cela devient un geste instinctif dont vous ne pouvez plus vous passer, sous peine d’en être stressé et d’en souffrir. Il ne vous reste plus qu’à fumer de nouveau pour retrouver cette sensation de bien-être et de soulagement temporaire.

Cette dépendance psychologique est la plus puissante des dépendances au tabac, c’est surtout sur elle qu’il va falloir agir pour dire adieu au tabac.